1-800-465-4149      info@cmg.ca      English
Bulletin trimestriel de la sous-section Radio-Canada – Hiver 2022 Kim Trynacity, présidente sortante de la sous-section dit au revoir
GCM 16 décembre 2022

La présidente sortante de la sous-section Radio-Canada, Kim Trynacity, et la présidente sortante de la Guilde, Carmel Smyth, ont été honorées pour leurs années de service au nom des travailleuses et travailleurs des médias à la Guilde canadienne des médias et dans le mouvement syndical en général.

Après plus de 40 ans de journalisme et 32 ans à CBC/Radio-Canada, j’ai décidé de quitter la Société à la fin de cette année.

Je suis reconnaissante pour les collègues exceptionnel-le-s avec qui j’ai tant partagé, et pour les diverses occasions que j’ai eues de traverser notre pays et de raconter des histoires étonnantes.

Notre secteur est presque méconnaissable par rapport à l’époque où je suis entrée dans la salle des nouvelles, dans les années 80. Nous avions des machines à écrire, des cendriers et des téléphones à cadran sur nos bureaux. Je pars avec mille souvenirs à chérir pour toute une vie.

J’ai eu le privilège d’être votre présidente de sous-section ces trois dernières années, mais ce fut difficile et parfois solitaire. La pandémie nous a empêché-e-s de nous rencontrer en personne, mais nous nous sommes adapté-e-s en passant directement aux appels Zoom. J’en ai assez des appels Zoom maintenant, mais je me rends compte qu’ils sont là pour rester.

Au moyen d’une plateforme virtuelle, nous avons également été en mesure de renouveler la formation des membres à travers le Canada sur divers enjeux allant de la connaissance de vos droits en vertu de la convention collective, à la diversité et l’inclusion.

Au début de la pandémie, nous avons poussé fortement pour que CBC/Radio-Canada fasse sortir tout le monde des bâtiments. Aujourd’hui, nous sommes en lutte constante avec la Société pour trouver le bon équilibre entre le télé-travail et le travail en personne.

Nous avons réalisé des progrès, comme les Journées de bien-être que j’ai suggérées à CBC/Radio-Canada, et il y a maintenant des conversations ouvertes sur la santé mentale et les dangers auxquels les membres font face simplement en faisant leur travail.

La Société semble se diriger vers plus de diversité qu’elle ne l’a fait  jusqu’à présent, même s’il reste beaucoup à faire pour rendre CBC/Radio-Canada aussi inclusive que ce à quoi s’attend le public que nous servons, et qu’il mérite.

Sur le plan de la défense des intérêts, nous avons réussi à persuader le gouvernement fédéral de renvoyer la décision de renouvellement des licences de CBC/Radio-Canada au CRTC pour qu’il la réexamine, et ce, afin de protéger les nouvelles locales télévisées.

Cela dit, il reste une longue liste de questions non résolues et il appartiendra à la nouvelle administration de la Guilde de continuer à les faire avancer.

Travailleurs-ses temporaires – Bien que l’« expérience » de travail se soit quelque peu améliorée, il n’y a toujours pas de voie favorisant la conversion d’un-e collègue temporaire en employé-e permanent-e. Sans une meilleure formule de conversion, les travailleurs-ses temporaires continueront d’être exploité-e-s. Il s’agit d’une pratique honteuse pour le diffuseur public du Canada.

Partage des surplus du régime de retraite – L’arbitrage du Protocole d’entente sur le partage des surplus du régime de retraite (2009) se poursuit devant le juge Dennis O’Connor. Il s’agit d’un processus long et coûteux, mais pour le bien de nos membres et de nos collègues retraité-e-s, nous croyons fermement qu’il faut mener ce combat.

Évaluation des emplois – Des progrès ont été réalisés, et j’espère que nous aurons bientôt des nouvelles sur le paiement des réalisateurs-trices associé-e-s.

Engagement des membres – La démocratie est difficile. Les syndicats, de par leur nature même, tirent leur soutien d’une reddition de compte permanente et de consultations élargies. Notre actuelle convention collective expirera le 31 mars 2024 et, à l’approche de 2023, les négociations figurent au premier rang des priorités. Si vous voulez du changement, les membres ont la responsabilité de s’impliquer d’une manière ou d’une autre. Aidez votre nouvelle équipe exécutive en faisant part de vos idées, en répondant aux questions de sondage, et en prenant part aux activités de votre syndicat. J’encourage les membres à songer à siéger à un comité ou à devenir délégué-e syndical-e.

Ce qui est bien dans le travail syndical, c’est qu’il y a toujours beaucoup à faire.

Portez-vous bien et continuez à vous battre pour des salaires justes, de meilleures conditions de travail pour toutes et tous, l’équité, et un diffuseur public dynamique.

En toute solidarité,
Kim

Kim Trynacity ( KimTrynacityCMG@gmail.com )
Présidente de la sous-section CBC/Radio-Canada, Guilde canadienne des médias

Les contacts qu’il vous faut :
Conseil exécutif de la sous-section CBC/Radio-Canada
Personnel et bureaux de la Guilde

Étiquettes :
Coordonnées des représentants de la Guilde à Radio-Canada