1-800-465-4149      info@cmg.ca      English
La Guilde est déçue de voir CBC/Radio-Canada exclure à nouveau les travailleurs-ses temporaires de la reconnaissance pour longs états de service
GCM 8 décembre 2022

Cette semaine à Toronto, CBC/Radio-Canada rendra hommage aux travailleurs-ses qui comptent 25 ans de service au sein du diffuseur public.  Cette reconnaissance bien méritée est saluée par tous-tes les membres du syndicat.

Cependant, la Guilde est déçue de constater qu’une fois de plus, la Société refuse d’honorer également l’engagement de long terme de celles et ceux qui occupent des postes temporaires.

De plus en plus, CBC/Radio-Canada embauche des travailleurs-ses dans des rôles non permanents.  On estime que 25 % du personnel de CBC/Radio-Canada (1 sur 4) occupent aujourd’hui des postes temporaires, soit plus d’un millier de personnes à l’échelle du pays qui doivent composer quotidiennement avec le stress de se retrouver potentiellement au chômage à tout moment.

En plus de l’impact personnel et financier du travail précaire, la pratique de CBC/Radio-Canada consistant à exclure les travailleurs-ses temporaires des prix pour longs états de service est inutilement blessante.

En excluant ces travailleurs-ses du programme de reconnaissance de la Société, on cache également les problèmes connexes de surcharge de travail, de manque de remplaçant-e-s et de la difficulté qu’ont les autres employé-e-s à combler ces lacunes.

Aidez-nous à honorer nos collègues engagé-e-s de manière temporaire en visitant la liste des lauréat-e-s 2022 du Prix pour longs états de service décerné par la Guilde, qui met en lumière l’apport et la carrière de nos collègues travailleurs-ses temporaires à CBC/Radio-Canada – Le syndicat honore le service des travailleurs-ses temporaires Les membres font part de leur appréciation .

Questions-Réponses – Renseignements utiles pour les travailleurs-ses temporaires :
https://www.cmg.ca/fr/wp-content/uploads/2022/09/FAQ-Document-June-2022.FRE_Final.pdf

Nous exhortons CBC/Radio-Canada à revoir sa politique désuète, à offrir un emploi à plein temps à un plus grand nombre d’employé-e-s, et à inclure les travailleurs-ses temporaires dans toutes les futures cérémonies de reconnaissance pour longs états de service partout au pays.

Carmel Smyth
Présidente, Guilde canadienne des médias
Kim Trynacity
Présidente de la sous-section CBC/Radio-Canada, Guilde canadienne des médias

Coordonnées des représentants de la Guilde à Radio-Canada